Nous sommes une équipe de scanlation spécialisée sur le manga Kingdom de Yasuhisa Hara. Nous sommes une équipe réduite de seulement quatre personnes pour le moment et c’est par choix que nous sommes ainsi. Nous ne souhaitons pas prendre d’autres projets en dehors de celui pour lequel nous existons, c’est-à-dire encore une fois, Kingdom. Nous allons faire de temps en temps des minis-séries, oui, mais elles n’auront aucun impact sur la routine que nous nous imposons.

Si vous lisez ces quelques lignes c’est que vous êtes intéressé ou seulement peut-être curieux de connaître nos « besoins ». Je mets entre guillemets car ce n’est pas quelque chose dont on est dépendant. Les recrutements ci-dessous ne sont pas primordiaux pour nous. Ils passent au second voire même au troisième plan dans nos priorités. J’explique cela pour bien appuyer un fait : nous ne recruterons pas n’importe qui. Les tests seront difficiles, en qualité et en quantité. Nous ne souhaitons pas une aide temporaire, une aide « de temps-en-temps » ne nous intéresse pas non plus. Nous souhaitons recruter une ou deux personnes motivées, disponibles.

Motivés et disponibles, deux critères importants. Chacun d’entre nous est investi à 200% dans l’équipe, nous ne souhaitons pas travailler avec quelqu’un qui ne l’est pas ou qui ne peut pas. On a tous des études, un travail, des amis, une copine (ou pas), mais nous faisons en sorte de trouver le temps car c’est un investissement de soi. Nous le faisons autant pour nous que pour les lecteurs qui nous suivent. Garder un rythme constant comme celui que nous avons a beaucoup d’avantages. On est très exposés sur les sites de diffusion et nos lecteurs ici ont leur « dose » quotidienne.

Si vous n’avez pas ou peu de temps, si vous savez d’avance que vous nous rejoignez pour seulement quelques semainespassez votre chemin. Je le dis amicalement, c’est une perte de temps autant pour vous que pour nous. Nous nous fixons des délais, ils doivent être respectés. Surtout quand des défis sont mis en place. Nous faisons en sorte de motiver le plus de monde à réussir les défis que nous proposons, en contrepartie nous devons assurer notre partie du « contrat ». Le discours est peut-être un peu extrême, mais c’est la vérité.

Actuellement, nous recherchons pour augmenter encore le rythme de parution :

1 éditeur

Son travail est d’éditer les chapitres, c’est-à-dire de mettre le texte dans les bulles. Ce n’est pas difficile à apprendre, je forme, mais ça demande un peu d’entraînement. Surtout pour les découpes (la forme du texte dans les bulles). L’objectif est qu’il puisse faire 3 chapitres minimum par semaine. Sachant qu’un éditeur débutant prend environ 2h par chapitre, ça fait 6h de temps par semaine. Un éditeur expérimenté, suivant les chapitres c’est entre 45 minutes et 1h15, c’est donc aussi un investissement de 2h15 à 3h45 par semaine. Nous avons donc une moyenne. Il faut environ 4h de disponibilité minimumpar semaine lorsque vous êtes formé. Si vous n’êtes pas formé il faut prendre en compte le temps de formation qui peut varier suivant la personne, en moyenne on peut apprendre avec une seule session de 2-3h.

1 checkeur

Le checkeur est en charge de la correction des traductions afin qu’elles soient prêtes à être éditées. Il s’agit de corriger les fautes d’orthographe, de conjugaison, d’inattention ou autre, mais aussi de reformuler les phrases si besoin est, afin qu’elles soient exprimées dans un français fluide et correct. Le checkeur doit donc évidemment avoir un très bon niveau de français, et aussi une bonne capacité de concentration et de l’attention au détail. Contrairement à l’édition, il s’agit d’acquis que nous ne pouvons pas vous enseigner (nous ne pouvons évidemment pas vous apprendre la grammaire française en quelques jours si vous ne la maîtrisez pas suffisamment). Le checkeur travaille avec la version anglaise à portée de main afin de pouvoir s’y reporter si le besoin s’en fait sentir ; en effet, il peut arriver que le traducteur lui demande son avis pour telle ou telle phrase, ou que certaines phrases françaises ne soient pas évidentes à comprendre à la lecture. Le checkeur doit donc également avoir une compréhension honnête de l’anglais (avoir déjà lu les VUS du manga peut être un plus, mais ce n’est pas obligatoire). Pour les modifications mineures, le checkeur fait ses corrections directement sur la traduction ; pour les modifications plus importantes (propositions alternatives pour tout un pan de phrase, discussion sur un éventuel contresens…), il envoie ses propositions au traducteur qui décide alors de les garder ou non. En outre, si le checkeur doit avoir confiance en son bon niveau de français pour corriger, il doit aussi savoir ne pas présumer de lui-même et savoir s’interroger sur tel ou tel mot, expression, accord, etc, afin d’aller faire une recherche et trouver la bonne formulation, orthographe ou autre (ce qui est très facile aujourd’hui avec tous les sites de grammaire disponibles sur internet).Le recrutement s’effectue par tests, c’est-à-dire par envoi de textes truffés de fautes, que le candidat devra corriger et renvoyer épurés de leurs fautes. Quatre textes différents, à la difficulté et à la longueur variées, sont prévus.

Si vous êtes toujours motivé, veuillez remplir le formulaire ci-dessous en précisant dans le titre du message « Recrutement ». En espérant que votre mail reflète votre motivation.

L’équipe de Kingudamu